• Samedi 31 juillet

    Super bonne nuit passée dans notre camping sympa. On se lève tard, on traînasse, on fait un peu de couture (Pierre est en train de révolutionner le concept du hamac, le sien devient de plus en plus perfectionné, avec moustiquaire intégrée, bâche couvrante, etc),

    Accueil

    et on finit par aller s'acheter à bouffer. Moi, je commence à en avoir marre des sandwiches de pain mou avec des machins sucrés dedans. On s'achète chacun un bon steack, des tomates, des herbes de provence, et on va au pied des chutes de la rivière du loup (qu'on visite un petit coup), pour se faire un bon steack avec des tomates à la provençale (et des chips, là, j'ai dû céder). 

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    On part ensuite vers la Gaspésie. Pas facile, quand on ne sait pas trop ce qu'il y a à voir. Heureusement, au Québec, il y a un peu partout des points d'information pour les touristes.On s'arrête donc à celui de Trois-Pistoles, et là, on m'apprend que CE soir, les "Cow-Boys Fringuants" jouent au festival écolo du patelin (3500 habitants).

    Accueil

    Même le jus de fruit doit se gagner à la force des mollets!

    Les "Cow Boys Fringuants", c'est THE groupe québecois (Pierre est même allé les voir à Lausanne, car il en est fan). Arrêt donc à Trois-Pistoles, bled vraiment sympa au bord du Saint Laurent. Camping municipal à 20$, où on partage le tout dernier emplacement avec Meghan, une canadienne de l'Ontario qui fait du cyclo-camping sur un vélo incroyable. Elle est végétalienne et a inventé le vélo-jardin. Une visite sur son blog vaut son pesant de cacahuettes:

    http://www.upcycleyourself.blogspot.com/

    C'est l'heure du concert.

    Accueil

    Ambiance incroyable! autant de monde sous le chapiteau que d'habitants à Trois-Pistoles. Tout le public connaît les textes et les mélodies par coeur (par choeur). Les CowBoys font des impros dans tous les styles de musique. Les musiciens sont excellents, la violoniste et le bassiste exceptionnels, le chanteur a une voix, une diction et des textes contestataires qui rappellent un peu Gilles Vigneault, et  les morceaux se suivent sans interruption pendant 2 heures, et au final, un rappel d'une demie-heure. Super soirée.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter