• Lundi-mardi : Retour express Igoumenitsa-Venise-Turin

    Lundi-mardi : retour express

    Lundi-mardi : retour express

     

    On glande dans le bateau, et dès l'arrivée on speede. Voilà en raccourci mes deux dernières journées, l'une en ferry jusqu' ce matin, et ensuite la démerde pour sortir dans les premiers avant les camions, les 24 kilomètres à faire pour aller à la gare -accessible par un pont à la Vénitienne avec des marches !)

    Bref, le folklore vénitien, je l'ai entr'aperçu, les vaporettos, les gondoles et tout le tintoin, mais j'ai pas pris le temps de faire une photo car j'étais à la bourre pour le train de 12h12.

    Heureusement la Vipère m'avait briffé comme il faut, je n'ai pas cherché à m'énerver après un distributeur de tickets, je suis allé au guichet et je suis tombé sur LE bon type: parlant français, rapide et efficace, qui m'a donné le numéro du  quai et m'a dit de me dépêcher...

    Je suis monté deux minutes avant le départ. Sinon après c'était lus compliqué.

    Changement à Vérone, 6 minutes pour sortir, descendre deux volées d'escalier et en remonter deux en portant le vélo avec les sacoches.

    Je n'ai pas finassé, je ne trouvais pas le panneau d'information, alors j'ai suivi les types qui courraient pour ne ps rater leur correspondance, et je me suis retrouvé sur le bon quai. Cette fois-ci les portes se sont claquées derrière moi...

    Second changement: Milan. C'était plus cool, quoique...

    Comme en France (ont-ils aussi un plan Vigipirate ?) les informations de quai arrivent au tout dernier moment, du coup il y a un tas de gens qui glandent, les yeux rivés sur les afficheurs, et qui d'un seul coup se mettent à courir dans tous les sens...

    Arrivé tard au camping, juste après le coucher du soleil. Les rares photos que j'ai prises, ce sera pour un autre jour...

    Demain je fais une approche du col Agnel. Retour en montagne...

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Août à 08:47

    J'ai expérimenté en 2015 la course contre la montre à la gare de Mestre et le changement de quai à Vérone, avec un tandem difficile à pivoter pour le faire rentrer par l'étroite porte du compartiment à bagages. Toujours un bon moment de stress !

    Au passage, je ne suis pas vraiment convaincu par ton point de vue sur les hébergements : dans les pays situés à l'Est de la France, à partir de l'Allemagne, on paye à la personne, pas à la chambre. Simplement, un logeur peut refuser de fournir une chambre à une personne seule s'il a la perspective de la louer à un couple, mais je ne pense pas que ça se répercute directement sur le tarif. De toutes façons, on peut toujours essayer de négocier.

    Bon, content de voir que tu réussis à organiser ton retour.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter