• Vendredi 23 juillet

    <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

     

    On repart de notre camping. Les paysages de l'Ontario sont toujours aussi beaux, mais les montagnes s'effacent peu à peu En fait de montagnes, on est entre 400 et 500 mètres, mais avec des lacs partout, des forêts sans arrêt. Tous les km, un panneau nous met en garde contre les orignaux, mais on n'en voit pas la queue d'un (pourtant c'est gros )

     

     

    On se trouve un camping sauvage; pas facile, on n'est pas loin d'une ville (Sault Sainte Marie) et il y a des maisons partout dans la campagne environnante...

    Ce soir, pâtes à la sauce tomate et pisson fûmé acheté chez les indiens (enfin, qui vendent du poisson dans un parc "first nation"...).

    Accueil

    Les parcs sont à fuir pour camper, car ils faut payer en plus du camping -qui n'est pas donné- le droit d'entrer dans le parc. 35 $ pour juste passer la nuit, c'est vraiment trop. On ira au camping quand on voudra séjourner un peu, comme par exemple à Québec-city que nous comptons visiter à pied.

    Accueil


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter