• Vendredi 13 juillet : Sigmaringen – Rottenacker

    Une étape moins intéressante qu’hier, de beaux paysages, mais moins de surprises : des étendues plates, cultivées (blé, seigle, maïs), des cigognes à chaque coin de champ, le Danube qui tortille paresseusement là-dedans, et des villes traversées avec des constructions au style un peu chargé à mon goût.

    Vendredi 13 juillet : Sigmaringen – Rottenheim

     

    Vendredi 13 juillet : Sigmaringen – Rottenheim

     

    Vendredi 13 juillet : Sigmaringen – Rottenheim

    La véloroute est souvent en chemin blanc, et on a eu droit à un vrai coup de cul. 20 %…

    Vendredi 13 juillet : Sigmaringen – Rottenheim

     

    Je suis arrivé à fond la caisse, ai merdouillé dans mes vitesses et me suis arrêté. Au redémarrage, j’ai fait une roue arrière tellement la pente était forte. Comme dit Bertrand « T’a faite faire un wheele au vélo (prononcer « ouailé ») ». Gamelle, à l’arrêt donc, égratignure sur le coude et le genou droit. En arrivant en haut de la côte, Bernard s’est aperçu que son dérailleur était dans les rayons. On a passé une bonne vingtaine de minutes à détordre les chapes et régler le dérailleur. Tout semble remarcher à peut près, à l’indexation près.

     

    On s’est un peu perdus dans Ehingen, faut dire que c’était super mal indiqué, et du coup on a décidé de revenir en arrière vers un camping -celui de Rottenacker- plutôt que de continuer sur Ulm, ce qui nous aurait pris au bas mot deux heures voire davantage avec en prime la recherche du camping, etc.

    Vendredi 13 juillet : Sigmaringen – Rottenheim

     

    On n’est pas là pour se faire mal, et on a planté nos tentes dans un endroit qui serait paradisiaque s’il n’y avait pas une bande de jeunes beauf’ qui se préparent, apparemment, à faire la teuf du week-end avec bières et grosse sono.

     

    Amicalement, mais fermement, je leur ai signifié que j’espérais qu’ils ne fassent pas de bruit tard. On verra, mais je n’ai vraiment pas envie ce soir de me faire encrisser en tabarnak.

     

    Petite consolation : nous avons prévu un repas de fête, avec entrée de tomates, cabillaud aux champignons et à la crème, pâtes, fromage, yaourts aux fruits en dessert…

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter