• Vendredi 10 août : Tervel - Kavarna

    On quitte notre super hôtel au fond des bois. Pas possible que cette propriété gigantesque soit tenue par des particuliers rémunérés par des hôtes occasionnels comme nous. Ça doit être un hôtel construit sous l’ère soviétique et récupéré par la Municipalité.

     

    On a regardé hier sur openrunner, on a vu qu’aujourd’hui il y aurait moins de cotes. Pour les pingouins, c’est la fin du cauchemar (facile, celle là).

     

    La Dobroudja est vraiment très belle, les champs sont encore plus immenses, et on arrive dans le pays des éoliennes. Mais alors, de grosses éoliennes. Il y en a de plus en plus au fur et à mesure qu’on se rapproche de la côte.

    Ce matin j’avais téléphoné à divers gîtes à Kavarna. Rien de libre (on saura plus tard qu’il y a un festival de musique rock). Finalement, on a pu réserver dans un bled situé 3 km au sud de Kavarna.

     

    On se pointe, et notre logeuse, Gosia, nous invite à un pot de bienvenue auquel elle participe : rakia « home made » qu’elle sert généreusement. Elle veut tout savoir de nous, après nous avoir dit beaucoup d’elle : polonaise, mariée à un anglais, vivant en Bulgarie depuis une dizaine d’années (mais seulement l’été, car l’hiver il n’y a rien à faire sinon boire la rakia), parle donc polonais, anglais et bulgare..

    Du balcon on voit la Mer Noire et les falaises qui arrêtent la Dobroudja.

    On décide d’aller au restau, qu’elle nous recommande. Bertrand « par politesse », l’invite à partager notre repas. Bien sûr elle acquiesce, et du coup on a un tas d’information sur un peu tout : la vie locale, les bons plans dans le coin, etc.

    On décide de poser nos sacoches encore la nuit prochaine. Demain, Kaliakra et Roussalka, mais avec des vélos sans sacoches (un jour de congé, en quelque sorte).


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Août à 20:06
    Deux jours au même endroit ... bon, allez, lequel des trois a flashé sur la logeuse ?
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter