• Samedi 28 juillet Baja Sombor

    - On s’en va où, aujourd’hui ?  Demande Bert au chef navigateur

    - Apatin : a patine dans la boue…

    Mauvais calembour, mais ce matin vu l’humidité ambiante on espère que ça ne se produira pas dans des passages herbeux comme ceux déjà rencontrés au cours des derniers jours.

    Sortie de Baja un peu laborieuse, mais on les panneaux EV6 au bout d’un quart d’heure…

    On se retrouve sur cette très longue digue qui protège les environs du Danube des crues qui doivent être monstrueuses..

    Ça roule bien, on a le vent de face et on prend l’aspi. Bertrand qui roule à présent très correctement assure l’essentiel des relais : 25 km/h vent de face, toujours le même rythme. Une vraie machine…

     

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Toujours de belles petites fermes en contrebas de la digue, de l’autre côté du Danube.

     

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Arrivés à 5-6 km de la frontière, on croise une voiture de policiers. Et puis on aperçoit au loin des guérites sur la piste. On s’attend à montrer nos papiers, et continuer sur la digue, mais on nous explique que le point de passage de la frontière n’est pas là, qu’il faut faire un détour d’une dizaine de kilomètres pour l’atteindre.

    En fait, devant, il y a une enclave croate, et nous avons supposé que c’était trop compliqué pour la police des frontières hongroise à gérer, étant donnée la situation actuelle où la Hongrie refuse tout accueil de migrants, et par conséquent surveille activement ses frontières sud.

    Effectivement, sur la déviation, on a croisé un poste de police avec 2 policiers (parfois des policières) tous les 500 mètres environ et une dizaine de voitures patrouillaient sans arrêt…

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Délire paranoïaque… Dans la région il n’y a rien, aucun moyen de transport qu’on peut prendre sans se faire remarquer, aucun endroit où s’abriter, et une population qui doit être bien conditionnée à coopérer avec la police. Tel ce type en mobylette qui s’est arrêté lorsqu’il a vu notre petit attroupement ; on avait croisé un hongrois en vélocouché (Challenge) et doublé en même temps 3 espagnoles sur des vélos de ville, habillées en espagnoles avec des jupes à volant et des nœuds dans les cheveux (incroyable!), et qui a demandé « Alles in Ordnung ? »…

     

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Check Point Charlie, à côté du poste frontière qu’on a passé, c’était de la rigolade…

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    On ne nous a pas fouillé les sacoches, mais à la limite on s’y attendait…

    Côté serbe, tout change : en voyant mon drapeau tricolore, les gens nous klaxonnent chaleureusement quand ils sont en voiture, nous font des grands coucou quand ils sont à pied ou à vélo. Est-ce par rapport à la traditionnelle amitié franco-serbe (un peu entamée quand même pendant la guerre du Kosovo), où à la dernière Coupe du Monde, où la France a éliminé la Croatie , ennemi héréditaire à la dernière Coupe du Monde…

    Du fait de la déviation évoquée plus haut, nous avons changé notre destination initiale, Apatin, pour Sombor, où nous avons trouvé un petit camping super sympa pour cyclotouristes uniquement….

     

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Excellent accueil avec café de bienvenue et limonade à la cerise faite par Madame...

     

    Sympa, mais très spartiate. Chiottes à la turque (inventés en 1808 par les Belges). Y'en a parmis nous qui n'avaient jamais vu ça !!

     

    Samedi 28 juillet Baja Sombor 

     On est allé manger en ville. Restau cuisine familiale, bon, copieux, pas cher. Une marche après histoire de trouver la recharge de gaz de Bertrand (histoire récurrente qui dure depuis.... 5 ans !)

     

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    Samedi 28 juillet Baja Sombor

    La ville (50000 habitants) est coquette, avec une grande et large rue piétonne très animée le soir, et de beaux  bâtiments dans le style "Mittel Europa", qui passe beaucou mieux ici qu'à Vienne. Histoire d'ambiance...

    Demain, pas de blog.. Etape un peu longue qui se termine sur une plage sur le Danube. Pas de Wi-Fi !


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Juillet à 10:27

    Bonjour les Amis,

    Beau voyage avec le soleil, merci Olivier pour le CR et les superbes photos ça fait rèver

    bonne continuation.

    JC

    2
    Dimanche 29 Juillet à 16:32

    On a refait un peu le voyage avec vous, mais à ce niveau on avait bifurqué. Merci à Olivier de nous faire vivre votre voyage en photos et commentaires...

    3
    Dimanche 29 Juillet à 19:46

    Bonjour Olivier

    Le nez rougit: signe de beau temps :-)). Super compte-rendu. Tu transmets le bonjour à Bernard (vu à Saône) et au 3ème luron.

    Bon périple à vous

    Cricri

    4
    Dimanche 29 Juillet à 21:10

    Bonjour Olivier,

    Heureux de voir que tu t'éclates. Ces petites routes, c'est tentant. Si seulement Serge, mon voisin de Buis, m'avait donné goût au vélo couché ...

    La bise, à bientôt.

    jérôme

      • Dimanche 29 Juillet à 22:33

        On se fera peut-être un truc dans le genre en novembre-décembre 2019 au Maroc. Tu as le temps de t'y mettre !!

        A bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter