• Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Hier j’ai commencé à remplir mon blog quand mes deux gentils pingouins sont allés faire les courses. Ça marchait plutôt bien, et puis les campeurs sont rentrés, se sont connectés, et plus rien ne passait par le WI-FI. Impossible d’envoyer les images.

    Ce matin, à 6 heures, comme j’étais réveillé, j’ai essayé un petit coup et -ô miracle- tout marchait à merveille…

    Mes camarades ont très vite émergé, et à 8 heures 10 nous étions sur nos vélos.

     

     Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Des petites routes dans la campagne pour commencer, histoire de rejoindre le Danube, une piste sur la digue pendant quelques kilomètres et un premier bac pour passer rive gauche, à Mauthausen.

     

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Un petit coup de cul à Grein m'a offert le plaisir de photographier mes deux pingouins (cette appellation provient de leur démarche lorsqu'ils poussent leurs vélos)

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

     

    Le Danube passe de régions étonnamment plates à d’autres plus vallonnées, mais notre route à nous reste à plat, nos journées se font sans aucun dénivelé… Ce qui nous permet, le vent et les bons revêtements aidant, (110 aujourd’hui).

     

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Contrairement à sa voisine l’Allemagne  la Bavière qui est un pays une région de bagnoles (BMW, Audi, etc), l’Autriche met à la disposition des cyclistes des infrastructures impressionnantes et efficaces.

     Toutes les pistes sont impeccables, avec un revêtement très roulant, et même le long de la route -comme me le signale Bernard- on se sent en sécurité, car les Autrichiens en voiture font très attention aux cyclistes.

     

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Par exemple ce passage en caillebotis en encorbellement au dessus du Danube pour éviter aux cyclistes de se faire serrer sur cette route étroite…

     

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

     

    Traversée du Danube un peu avant Melk avec montée sur le pont par une rampe en colimaçon de trois tours entiers. Par plaisir, je me la suis faite deux fois…

     

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

     

    Melk et son château. Comme je demandais à Bernard comment on pouvait le qualifier, il m’a fait remarquer que si ce château était une pâtisserie, elle serait indigeste. C’est une excellente description. Dans le genre, nous craignons le pire les jours prochain, dans le style meringue-Chantilly...

    Melk devait être notre étape de ce soir, mais le camping était franchement trop près d’un point touristique de masse trop important : des cars entiers déversaient des touristes dans les paquebots de croisière sur le Danube et vice-versa, et sur les parkings, en plus des autocars, il y avait des norias de camionnettes transportant des vélos sur des remorques.

    Bref, pas cool.

     Comme il était tôt, on a décidé d’aller un peu plus loin, au camping de Schönbuhel. Sympa, en même temps auberge, avec vue sur le très beau château. Je crois que ce soir nous allons nous laisser aller à la cuisine autrichienne...

     

    Jeudi 19 juillet Linz – Schönbuhel

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter