• Vendredi 22: It's a long way...

    Le breakfast, contrairement à notre attente, n'était pas si pire... et on a eu au moins la chance de profiter de la vue panoramique sur la baie deBrodick.

    Vendredi 22: It's a long way...

    Vendredi 22: It's a long way...

    Vendredi 22: It's a long way...

    Vendredi 22: It's a long way...

    Pas un vrai mouton, mais ici, les bites d’amarrage sont à poils laineux (à poil les noeuds, à poil !)

    Vendredi 22: It's a long way...

    Traversée de l'Ile, on est passé devant ladistillerie de whisky de l'Île d'Arran, mais à 11 heures du matin, j'ai préféré de pas m'arrêter.

    Vendredi 22: It's a long way...

    Vendredi 22: It's a long way...

    Nous sommes arrivés à l'embarcadère, j'ai commencé à changer mes pneus avant, on a fait connaissance avec les midgies, et il a commencé à pleuvoir. Des Québecois en camping-car de location (un couple avec une petite fille) nous ont offert le café en attendant le ferry. Du coup oon s'est rentrés, le temps que la pluie passe. Et puis on a vu arriver le ferry, j'ai fini de remonter mon premier pneu et j'ai attaqué le second, après avoir estimé le temps qu'il fallait au ferry pour arriver. Alors ça, c'est un truc qui met Bertrand vraiment mal à l'aise. D'ailleurs des fois je me demande si je ne le fais pas un peu exprès, lui qui aime  bien être prêt une demi-heure avant que ce ne se soit nécessaire. Inconsciemment, je dois lui faire payer tous les levers un quart d'heure avant que le breakfast soit prêt... :-)

     

    Vendredi 22: It's a long way...

    Pendant la traversée, on a ben jasé avec d'autres cyclistes, des anglais très sympa qui nous ont indiqué les routes possibles à prendre pour aller au Nord.

    Vendredi 22: It's a long way...

    Remontée vers Tarbert, très joli village de pêcheurs, Lochgilphead, puis traversée de la prequ'ïle de Argyll.

    Vendredi 22: It's a long way...

    Vendredi 22: It's a long way...
    la route, ici, c'est out simple: ou bien on suit une côte et c'est relativement plat, ou bien on passe d'un côté d'une presqu'ile à un autre et alors on traverse des collines, et là, on tombre sur des coups de cul bien raides.
    On a fait une erreur à Tarbert: il y avait une épicerie, on aurait dû faire des provisions, car ensuite, on est passé par une route sans beaucoup de villages, et sans aucune épicerie. Si bien qu'on a fini par viser Oban, ville assez grande.
    Par contre, il a fallu appuyer sur les pédales plus que prévu: comme on avait fait la veille une assez grosse étape, on avait prévu d'en faire moins aujourd'hui... et après tout, une bonne chambre bien chaude, une bonne douche, ça valait le coup de faire une vingtaine ou une trentaine de bornes supplémentaires.

    Vendredi 22: It's a long way...
    A Oban, des B&B partout, mais tous complets! Plus un lit disponible, à cause d'une crisse de compétition importante de kayack ! No vacancies! Everywhere!
    Alors on a paré au plus urgent: acheter de la bouffe, et ensuite on s'est trouvé un coin tranquile pour planter les tentes... Pique nique presque nocturne en compagnie des midgies (pas si terrible que ça, les midgies), et dans le sac de couchage...


  • Commentaires

    1
    phi
    Samedi 23 Août 2014 à 13:49

    j'ai connu un coin où les midgies s'appelaient systématiquement en fait les "fucking midgies".

    ah ah, vicieux le coup du changement de pneu en attendant le ferry :)

    2
    JC25
    Samedi 23 Août 2014 à 14:26

    Merci Olivier de nous faire vivre ce voyage, les paysages sont magnifiques

    bonne route à vous deux.

    A+

    3
    Samedi 23 Août 2014 à 22:24

    Fucking midgies ? ça dépend avec qui tu voyages...
    Moi ce que j'entends, c'est "Hosties de calices de midgies en crisse de tabarnak!"
    Et crois moi, c'est vachement plus impressionnant!

    Bon, sinon, le coup des pneus, il me l'a fait payer ce matin au réveil en me donnant une heure plus tardive... Tu vois, on est un vieux couple, maintenant, avec ses chicanes...

    Merci, Jean-Claude, Un conseil, fais comme nous: prennez 15 jours de vacances quand il fait beau et découvrez l'ecosse en tandem couché ?

    4
    Ghislaine Boileau
    Dimanche 24 Août 2014 à 12:57

    cool Salut a vous deux , Olivier tu es toujours si intéressant à lire ... Et les photos sont très belles ,

     Continuer de bien vous amuser , les vacances sont presque terminées !!!!

    Ce sera quand le prochain projet ???

    Affection  Ghislaine. Xx

    5
    Dimanche 24 Août 2014 à 21:41

    Merci de nous suivre, Ghislaine.
    Le prochain projet? Je ne sais pas. Celui-là s'est décidé vraient sans aucune préparation, et c'est ça qui lui donne un petit goût d'aventure supplémentaire..

    Grosses bises

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter