• Préparatifs...

    Jeudi 9 heures, on se retrouve à une bonne vingtaine de collègues pour corriger lescopies de SI du bac. On sort à 15 heures, et je profite du reste de l'après-midi pour finir les dernières tâches avant le départ: prêter le trike à BENOIT, mettre mes orchidées au jardin, emballées dans un bout de moustiquaire (anti limaces et escargots), finir mon sac, acheter en dernière heure un sac à viande en soie à la place de celui en polaire qui est de toute façon trop volumineux pour mon sac, voir encre un coup les copains au Pont-Neuf et manger une brochette chez Didier et Kath .

    Finalement, pas la peine de se coucher trop tôt, il fait super chaud, si c'est pour se retourner dans le lit en cherchant le sommeil, autant attendre qu'il vienne tout seul en profitant de ces derniers moments avec les gens que j'apprécie...

    Dring ! 4 heures. J'avais mis trois réveils...

    Un coup de velocité jusqu'à la gare avec mon petit sac à dos dans le dos et mon ENORME sac à snow en bandoulière. J'ai pris un vieux T-shirt que je balancerai à Orly, quand j'aurai fini mon trajet.

    Je ne peux vraiment pas l'emmener, je suis vraiment rique et raque question poids.

    Mais à l'enregistrement, on ne m'a pas fait de misère. Aux contrôles de sécu non plus...

    C'est ça qui est bien aussi, avec l'âge, c'est qu'on t'arrête moiins... Avec 30 ans de moins, je sens qu'on m'aurait cherché un peu plus dans le sac... J'espère qu'ils n'ont pas trouvé les 2 kg de Comté dans le sac de soute: pas besoin de chien renifleur, avec la température, mon sac commençait à sentir fort le terroir...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    jlsk
    Jeudi 15 Juillet 2010 à 18:19
    Hello, première visite sur le blog depuis la création... je lis les journées dans l'ordre !
    2
    Didier et katt
    Jeudi 29 Juillet 2010 à 21:29

    Un p'tit moment pour pister le voyageur et effectuer une lecture dans le désordre.Promis on va se faire une soirée avec ce blog littéraire itinérant . Profite et porte toi bien.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter