• Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach

    Bas de page

    On quitte le campground à point d'heure, et on commence à rouler gentiment. Tout se passe bien les deux premières heures, mais ensuite le vent se lève, 3/4 face, une vraie misère...

    ça ne nous empêchera pas d'admirer les magnifiques points de vue sur la prairie

    Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach

    Passage à Chaplin, village qui s'est construit vraisemblablement sur l'exploitation du sel qui coule depuis un ruisseau jusque dans un lac situé de l'autre côté de la highway.

    Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach

    Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach

    Chaplin: 3 "avenues", 4 rues, autant dire 6 patés de maisons, personne dans les rues, et les rares qu'on a pu épingler étaient incapables de nous expliquer où était l'épicerie (qu'il fréquentait depuis quarante ans). Il aurait coulé une vraie rivière, à Chaplin, on se serait cru dans "Déliverance".

    Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach

    J'adore les trains. Surtout ici. Je n'ai pas encore réussi à faire la belle photo, celle qui monte les 2 kilomètres de wagons, dans la prairie, entraînés par trois, voire quatre énorme locos Diesel.

    Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach

    On décide d'abréger notre étape (on avait prévu Moosejaw), mais on en avait vraiment marre du vent dans la face... alors on s'est arrêtés à Mortlach, petit village coquet (rien à voir avec Chaplin), où on a bu un café et mangé une excellente part de tarte fraise-rhubarbe avec une boule de glace vanille, servis par la patronne, 65 ans bien sonnés, un tantinet foldingue, mais néanmoins fort sympathique. Et puis on est repartis 7 km plus loin, car le camping de Mortlach, c'est pas à Mortlach (on s'en fout, la tarte était bonne).

    Mercredi 17 juillet : Swift Current - Mortlach


  • Commentaires

    1
    jlsk Profil de jlsk
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 07:09

    L'écart entre les tentes, c'est pour atténuer le bruit des ronflements ?

    Le première photo montre un paysage magnifique !

    2
    CHAPUIS Michel
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 11:04

    Je ne sais pas qui est le plus admirable, ceux qui se tappent deux fois l'Alpe d'Huez dans la journée ou ceux qui sont couchés pour pédaler ???? 

    J'aime bien la photo du train. À quand les mêmes trains dans la vallée du Rhone pour éviter la majorité de ces camions ?

    Petit conseil de photographe : il aurait été intéressant qu'on voie ta trombine dans le rétro plutôt que la caméra ? Pour cela il faut qu'au moment de la prise de vue tu voies la caméra dans le rétro... Si tu la vois, c'est qu'elle te voit...

    Bravo à ceux qui se jettent des défits un peu fous.

    Très amicalement. Michel

    3
    Mazout403 Profil de Mazout403
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 14:12
    Ouille ouille ouille!
    Mais j'ai pas fait exprès, le coup du retro, j'essayais de cadrer sur Bert et le train, et tout ça à 30 km/h, en conduisant d'une main un vélo couché chargé comme une mule!!!
    :-)
    4
    CHAPUIS Michel
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 19:13

    J'admire d'autant plus que je ne suis pas capable de faire deux choses à la fois moi même. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi la pagaie simple, encore que je me sois évertué à répéter que si tous les kayakistes savaient faire du C1 aussi bien avec leur pagaie droite que leur pagaie gauche ils pagaieraient plus "sioux"

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter