• Mercredi 14 juillet

    Matinée "Chasse au trésor"
    La superbe Volvo de Pierre a dans le coffre une espèce d'ersatz de roue de secours, bien lisse, et surtout dégonflée. avant de faire la Grande Traversée, on tente de remédier à celà, soit en achetant une vraie roue de Volvo du même type chez un récupérateur, soit en remettant un pneu neuf sur la "galette" de secours.
    165x14, c'est pas quoi ! ça doit être ce que j'ai sur ma R19, en France...
    Mais ici, chez les marchands de pneu, y'a pas. Trop petit. Pas de roue d'occase chez le récupérateur du coin. On regonfle donc la galette à une station. On verra plus tard si elle se dégonfle. le réparateur du coin nous a déjà dit qu'en cas de crevaison, vu létat du pneu, il ne prendrait pas la responsabilité de faire la réparation... Sympa...
    Voilà qui nous occupe toute la matinée. On décide donc de s'arrêter en cours de chemin chez les récupérateurs...
    On part en direction de Tofino.
    La route passe par la montagne, les paysages sont grandiosesAccueil

    On s'arrête à mi-chemin; l'idée, c'est d'aller passer lanuit un peu en altitude, sur un campement au bord d'un lac. On ne peut pas se tromper, il suffit de suivre une piste qui suit une rivière. On prépare les sacs (repas du soir, petit déj, tente, popote, etc.) et on part, peut être un peu trop tard...
    Accueil

    Plein de cascades qui descendent de la montagne - 1800 m environ-, mais encore bien enneigée.
    Accueil

    AccueilAccueil

    On arrive finalement à un col qui domine le lac. très minéral, comme décor, pas vraiment ce à quoi on s'attendait. Une forêt omniprésente, sans dégagement, et pas moins de 42 crottes d'ours depuis notre départ de la voiture!
    On décide de redescendre. Pas très courageux, certes, mais bon... Dans les guides que j'ai lus, on recommande de ne pas traîner dans les coins où l'on voit des signes de présence d'ours...

    On se trouve un camping entre Tofino et Ucluelet On arrive à 23 heures, le poste est fermé depuis 21 heures. Le tarif, c'est 26 CAD / personne, les douches sont payantes, le camping est au bord de la route On décide de la jouer "ni vu ni connu". On plante la tente, on décampe vers 7 heures du matin. C'est pô bien, mais 52 CAD pour juste passer la nuit et en plus payer une douche dans un sanitaire à la propreté douteuse, faut quand même pas pousser. A voleur truand et demi.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    jlsk
    Lundi 19 Juillet 2010 à 13:06
    Bien fait ! Plutôt que de chercher une roue de Volvo, change de bagnole !
    2
    Pierrre
    Mercredi 25 Août 2010 à 17:39

    pourquoi tant de haine?

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter