• Mardi 3 août: Réveil "caribou"

    Dougouloum, dougouloum, dougouloum !

    A deux pas de notre campement passe une grosse bestiole, dont le pas pesant résonne dans la forêt. Le temps d'ouvrir la tente, elle est passée! On va voir les traces (je suis persuadé, au bruit, que c'est un orignal)

    Accueil

    Accueil

    A la taille, c'est plutôt un caribou. C'est tôt le matin, les moustiques, tenus à l'écart pendant la nuit, se vengent... On retourne chacun dans son duvet, Pierre dans son hamac et moi dans ma tente. Je me rendors, mais Pierre l'entendra repasser une heure plus tard dans l'autre sens...

    Accueil

    Démontage du camp et petit déj sous une légère pluie, petit bain dans le lac, et on rejoint la côte.

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    On prend des stoppeurs qui vont à gaspé (120 km). Du coup on y va direct....

    <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

    Après notre séance de connexion, on part vers le Parc du Forillon, tout au bout de la pointe est. L'entrée du parc, comme d'habitude, est valable jusqu'à minuit, et pas 24 heures. On décide d'aller voir demain, et de trouver un endroit discret pour se faire un camping sauvage.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter