• Mardi 27 : Les Gorges d'Aradena

    Réveil peinard, petit déjeuner sur la plage. Edmon, le patron du restau de la Falaise (best beach-café in the World) vient nous demander, dans un premier temps, de déplacer nos kayaks pour lui laisser de la place pour déplacer son bateau hord-bord remonté sur la plage, puis finalement de l'aider à le mettre à l'eau.

    Suite à ce petit exercice physique matinal, nous partons dans les Gorges d'Aradena, qui n'ont pas grand chose à voir avec celles de Samaria; beaucoup plus sauvages, un peu plus évasées, et un peu plus escarpées. On les remonte jusqu'au village d' Aradena, ou a été construite une passerelle, mais où les gens traversaient, autrefois, en empruntant des chemins muletiers, tracés dans les pentes de chaque côté de la gorge, pour traverser.

    Le retour se fait sur un plateau calcaire à 600 mètre d'altitude, qui ressemble de loin à un champ de cailloux, mais qui recèle des petits coins bien verts pour faire paître les moutons. La descente au niveau de la mer se fait par le petit village de Livaniana, grâce à un chemin muletier escarpé.

    Arrivés sur notre plage, on prend un boisson chez Edmon, qui, pour nous remercier du coup de main donné le matin, nous apporte en plus le raki...

    Est-ce l'effet du raki ? Pierre et PhiSa passent plusieurs esquimautages..

    C'est donc (pour ma part) avec une bière et 2-3 rakis que nous embarquons, en fin d'après midi, pour aller pas bien loin, à l'autre bout de la plage, à un bon kilomètre, pour rendre visite à Pablo, copain de copains à Patrick et Sandrine, et qui tient une taverne. On investit la plage : hamac pour PhiSa,tente pour Pierre et Carole, pour moi aussi. Les autres dorment à la belle. Repas chez Pablo, terminé bien sûr par les inévitables tournées de raki...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter