• Mardi 2 juillet: Pemberton-Lillooet

    Peut être la plus grosse étape de notre périple, mais dont la longueur est inévitable...

    Partis très tôt (forcément, en se couchant à 20h30...). On descend un peu sur Pemberton, un vague bled vaguement à côté de la route, on prend la Route 99, et tout de suite à la sortie de Pemberton, une pancarte: "No fuel service next 93 km".
    No fuel, no food, no water, no campsite, etc. Donc inévitable, l'étape en un seul morceau.
    On commence par 20 km de plat, au bord d'un lac, puis ça se gâte (un peu comme après le virage à gauche de St Estephe): " 3 km de bien dur, entre 10 et 15% d'après Openrunner, suivis de 9 km entre 7 et 10%, toujours d'après Openrunner. Je confirme (et Bert aussi!)

    Mardi 2 juillet: Pemberton-Lillooet


    Dans le dur, il a poussé le vélo, mais ce qui compte, c'est qu'il est arrivé en haut. Je fais le malin, mais je ne suis pas monté beaucoup plus vite que lui, ce qui fait que je ne l'ai pas attendu tant que cela dans la montée...

    Mardi 2 juillet: Pemberton-Lillooet


    Ensuite, pratiquement 70 bornes de descente dans des paysages à couper le souffle. Le seul mot qui me vient pour décrire ce coin, c'est "sauvage". Des forêts, des glaciers de temps à autre, des torrents impétueux, une route sympa avec presque personne dessus.

     

     

    Mardi 2 juillet: Pemberton-Lillooet

     


    Arrivés assez tôt (15h) à Lillooet, douche et plantage de tente au camping, et là, on est dans un espèce de pub où je suis obligé de boire des saloperies (il fallait choisir entre bière et WiFi, ce que je ne ferais pas pour vous, quand même...

    Un petit mot à propos de Lillooet:
    Totalement dépaysant: on descend de la montagne, et on arrive dans une espèce de sierra rocailleuse, peuplée de "first nation". Quand on entre en ville, on s'attend à voir arriver la diligence.

    Mardi 2 juillet: Pemberton-Lillooet


    Une chance qu'on it pu trouver du WiFi! Ceci dit, on est dans un grill (où on ne sert pas de bière, faut-il le rappeler), musique country bien sirupeuse, hamburgers maison (agréablement surpris).
    Demain, c'est un peu le même genre qu'aujourd'hui, question ravitaillement. Entre Lillooet et Cache Creek, notre prochaine étape de 86 bornes, juste un genre d'épicerie, à 20 km, et qui ouvre à 7h, et ensuite, plus rien...

     Bas de page


  • Commentaires

    1
    Pierre Pierrix
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 12:13

    Pas encore d'attaques d'ours pour l'instant alors?

    2
    jlsk Profil de jlsk
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 17:47

    Magnifiques photos ! Superbes paysages.

    Quand tu dis très tôt... Par rapport à, un départ à la PBM ? C'est combien ?

    3
    armandos74 Profil de armandos74
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 22:25

    sans bière ,vous n'y arriverez pas!!

    soyez fort ,on vous suit de pres  loin

     

     

    4
    Mazout403 Profil de Mazout403
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 22:43

    Pas vu la queue d'un. On a chacun un bear spray, et Bert a un bear banger. Je vais en acheter un aussi, comme ça y'aura deux coups, s'il le faut. C'est à partir de Clearwater (juste avant Jasper, et jusqu'à Lake Louise, que ça ccraint, d'après les autochtones
    Tôt, c'est sur les vélos à 6h30... Mais le temps de petit-déjeuner et de plier tout le bordel, on se lève vers 5h30...
    T'as raison, Armandos. J'ai pris depuis hier mes dispositions pour pouvoir me descendre une petite canette de temps à autre...

    5
    Phi25 Profil de Phi25
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 23:58

    Pourtant, les autochtones disent avoir déjà vu ces temps ci, deux ours, dont un de la variété frisée. Ils deplaceralent à vélo paraît il.

     

    6
    sebanna
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 09:23

    Sympa de lire un petit résumé en allant au taf sur mon bike ;-)

    Soyez prudent... et comme on dit ici... "ne vendez pas la peau de l'.... avant de l'avoir tué !"

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter