• Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Bas de page

    Ciel bleu, ce matin, lorsque nous sommes partis de chez Frank et Marcy. Un peu frisquet, ce qui fait qu'on s'est arrêtés un bon moment au Tim Hortons du coin. 15 kilomètres pour traverser la ville, puis encore une centaine d km après. Paysages agréables, route bien revêtue, mais surtout, le plaisir de rouler retrouvé...

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

     

    The sleeping Giant, presqu'île sur le lac supérieur, juste en face Thunder bay

    Nous avons rattrapé un groupe de cyclistes québecois qui font à peu près la même chose que Bertrand, mais équipés assez leger... On a bien discuté, échangé des adresses, et on est repartis...

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    On a trouvé très facilement la maison de Pauline et de Sapo, le frère de Lisa, et on a été accueillis comme des rois... Sapo est mécanicien, un vrai, avec un atelier plein de moteurs, qui sent bon l'atelier, et aussi un tour de grosse capacité (« it's my toy »). Du coup j'ai pensé à Daniel qui a transformé son sous-sol en atelier de fabrication, à Aix; Le même pétilement dans l'oeil quand ils parlent de mécanique...

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Eric, leur fils de 13 ans, apprend le français à l'école et était tout content de parler avec deux « français »... (Bertrand rit à cause des guillemets)

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Ils nous ont emmené ensuite à Nipigon, petite ville de 1200 habitants, située tout au bout du Lac Supérieur, là où arrive la Rivière Nipigon qui traverse d'abord le lac du même nom dont nous allons suivre demain la berge est. Ils nous ont payé le restau (ils sont vraiment incroyables, ces canadiens!), puis nous ont montré la marina où régnait une ambiance de vacances. Barbecue sur la jetée, deux old-timer au fiddle et à la guitare, des bateaux de luxe amarrés, et un cadre magnifique.

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Sapo, de retour chez lui, nous a emmené faire un peu le tour de sa propriété. Il est très fier de ce qu'il a bâti, de son entreprise de mécanique, de sa propriété dans laquelle coule une rivière avec un débit et une hauteur de chute suffisante pour récupérer de l'énergie, et des arbres fruitiers sauvages.

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    J'ai goûté, puis je me suis littéralement goinfré de « saskatoon », une espèce de bleuet sauvage.

    Ensuite nous sommes allés dans nos appartements, un superbe RV de 10m de long...

    Lundi 29 juillet : Thunder Bay – Nipigon

    Demain, on va essayer de partir à 7 heures, après « le café du cow-boy » de Sapo. Objectif Geraldton, 163 km, la première moitié direction nord et la seconde est... Normalement les conditions météo devraient être bonnes...


  • Commentaires

    1
    jlsk Profil de jlsk
    Mardi 6 Août 2013 à 17:15

    Vous étiez les rois du pétrole là dis donc !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter