• Lundi 1er juillet: Squammish-Pemberton

    Levés tôt, on a bien fait à cause de la chaleur. Dès les premiers kilomètres, on est dans l'ambiance...

    Lundi 1er juillet: Squammish-Pemberton

    On "prend une pause" à Whistler. La même chaleur qu'hier, et Bert a rechauffé encore un bon coup dans la côte: "J'ai d'la m'sère dans les montées, on est loadés en Crisse" :-)

    Lundi 1er juillet: Squammish-Pemberton

    J'ai laissé Bert dans une espèce de syndicat d'Initiative avec air conditionné, et je suis allé faire des courses pour compléter notre panoplie de joyeux campeurs: sel, poivre, café lyophilysé (beuark! mais en attendant de trouver une cafetière genre Bodum, on s'en contentera. Je crois qu'on est partis pour se lever tôt (après il fait vraiment chaud), et le matin, j'aime bien démarrer vec au moins un café, mais nes-.

    J'ai bien fait de préparer mes parcours avant de partir. Les liens sont disponibles sur le forum du vélorizontal, du coup on a vu avec Bert que s'il nous reste encore 34 km pour aller à Pemberton ce soir, ce n'est pratiquement que de la descente, donc ça devvrait le faire.

    On a vu aussi que demain, Pemberton-Lillooet, c'est une grosse grosse étape qui commence avec 20 bornes de plat (ce qui est pllutôt sympa), mais 10 bornes de grosse côte sans interruption derrière. A total, 1800m de D+, contre 1460 aujourd'hui... ça risque d'être dur, enfin, on verra...

    On vient de refaire les pleins des gourdes, on y va!

    [edit le 02/07] Fin de la journée:

    Lundi 1er juillet: Squammish-Pemberton

    Effectivement, la fin de la journée était assez cool, cyclistement.

    Lundi 1er juillet: Squammish-Pemberton

    Juste avant Pemberton, on a repéré le camping que j'avais prévu; en fait un "campsite" ruimentaire, dans la  forêt, au bord d'une belle rivière, qui nous a permis de nous rafraîchir, au sens propre comme au figuré...

    Bien que la gérante, qui est passée avec son pick-up nous ait dit qu'elle n'avait pas vu d'ours depuis deux semaines, on a pris les précautions d'usage, en suspendant le sac de bouffe à 14 pieds de haut... Riz mélangé à une boite de chili con carne, tomates, cheddar, et au pieu à 20h30. De toute façon, rien d'autre à faire, et puis l'étape du lendemain...

    Bas de page


  • Commentaires

    1
    jlsk Profil de jlsk
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 17:42

    Bon c'est bien vous avez repris le rythme. Pour les Européens ce serait bien de convertir les pieds en cm ou m (ça facilite la lecture, enfin moi jdis ça... c'est pour aider à la clarté de l'exposé) yek yek

    2
    Mazout403 Profil de Mazout403
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 22:37

    Y'a pas de raison. La hauteur pour la bouffe dans les arbres, rapport aux ours, c'est 14 pieds.Y'a des ours sauvages, en France ? NON.
    Le jour où y'en aura, je mettrai la hauteur en mètres.
    Et pis les z'européens, z'ont qu'à convertir...

    :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter