• Lundi 18 ; Grosse étape et traversée de Liverpool

    Liverpool, c'est une zone urbaine incroyable qui s'étend vraiment loin à l'est, au nord et au sud. On avait prévu au départ de s'arrêter à Ormskirk, et Laancaster le jour suivant, mais finalement, comme il n'y avait pas grand chose à voir en traversant cette gigantesque zone urbaine, et ue ç roulait bien, on a décidé d'ller direct à Lancaster. 130 km. Autrement dit, avec ce qu'on avait gratté sur l'étape d'hier et sur celle d'aujourd'hui, on a fait en deux jours ce qu'on avait prévu en trois.
    Du coup, on prend un peu des goûts de luxe. ce soir, comme hier, c'est B&B. Ce soir, supr accueil, un peu au N de Lancaster, grande chambre, restau ce soir. On ne prndra pas le petit dej demain, c'est un peu cher et pas compris dans le prix de la chambre. Mais ici, on fait les choses comme il faut: bouilloire, thé et café lyophilisé dans la chambre, si bien qu'on partira au moins avec un peu d liquide dans le bide.
    Ce matin, le breakfast était vraiment très copieux: après une ise en bouche (toasts, beurre, confiotte), on s'est pris un "full english breakfast" : saucisse, oeuf miroir (au plat pour les frinçais de Frince), deux tranches de bacon, des haricots en grain, des champignons et encor des toats.

    Impressionnant !

    Ensuite, on a enfilé les km sans trop s'arrêter, jusqu'à une trentaine de km de Lancaster. Là, on a pris une petite route sinueuse entre les haies des pâtures, des montées, des descentes, c'était vraiment très sympa.

    Lundi 18 ; Grosse étape et traversée de Liverpool

    Lundi 18 ; Grosse étape et traversée de Liverpool
    On est arrivé à Lancaster, chouette  ville qui nous a donné envie de traîner un peu, mais manque de chance, pas de chambre de dispo, à part une à 60£ avec un lit double. Bertrant voulait prendre son matelas et dormir par terre. J'ai pas voulu. On ne paie quand même pas une chambre pour dormir par terre !

    Lundi 18 ; Grosse étape et traversée de Liverpool
    Alors on est repartis sur la route du nord, et on a trouvé une super auberge vraiment sympa 4-5  km plus loin.
    Une bonne douche, une pinte de bière locale pour moi, un bon repas pour les deux, et au pieu !
    Nos vélos sont enfermés dans l'auberge qui n'ouvre qu'à 8 heures. Condamnés donc à faire la "grasse matinée" (Il faut dire que Bertrand est un lève-tôt, et que 8 heures, pour lui, c'est vraiment tard :-)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter