• Lundi 12 juillet

    Toute la nuit, du vent... Nous qui comptions nous lever tôt pour parourir les derniers kilomètres au calme...
    Pour la première fois, on s'habille vraiment au sortir de la tente.
    Accueil
    Le vent vient du nord, et le nord n'est pas si loin...
    On range tout le bazar. Mine de rien, ça prend du temps de se préparer: décrocher le sac à bouffe, faire à manger, ranger les duvets dans le sac étanche, plier la tente, manger, faire la vaisselle, les sacs, charger le canoë...
    Par chance, on aura le vent de trois quart arrière, les vagues également. On n'appuiera pas trop sur les pagaies, juste à l'arrière c'est un peu tendu pour garder le cap dans les risées (par moment le lac moutonne).
    Pas de photo non plus, trop risqué pour l'appareil et pour l'ensemble du canoë, toutes les mains étant occupées à la manoeuvre.
    Accueil
    Arrivée à Powell River. Pierre avait envoyé un SMS à Sophia tôt ce matin; elle vient nous chercher, avec Eymi, dès qu'on lui signale notre arrivée.
    On sent un peu le fauve, pas mal la fumée, mais nos conductrices, en filles bien élevés, ne font pas mine...
    Bien contents de les retrouver, et c'est parti pour raconter comment ça s'est passé....
    Promenade sur la plage l'après mide avec Herbert, Marie, Sophia et Hyemi, et après le repas du soir, Marie nous emmène à la fin (ou au début) de la route, à une dizaine de kilomètres au nord de chez eux.
    Pierre est bien content, car c'est cette fameuse route sur laquelle il a fait du stop, quelques milliers de km plus au sud..

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    la Cath
    Mardi 13 Juillet 2010 à 22:02
    Ouahh! Je sens que je vais vraiment  pas m'emmerder à te lire tout l'été !
    T'es au pays extraordinaire de Gulliver, on dirait.
    Bises et bon vent à ts les 2 .
    2
    Mazout403 Profil de Mazout403
    Mercredi 14 Juillet 2010 à 06:16
    Bon. Une admiratrice de ma prose...
    Je vais donc être obligé de m'y coller plus souvent et plus sérieusement....
    Blague à part, il faut le faire au jour le jour, car il se passe tellement de choses, les paysages sont si variés que si on ne note pas tout de suite, on ne se rappelle plus bien ensuite...
    ... surtout à mon âge !

    Bises itou
    3
    jlsk
    Jeudi 15 Juillet 2010 à 18:35
    Une question, il est insubmersible le canoé ? ya des pains de mousse au cas où il se remplisse ? histoire de le maintenir à flot ?
    4
    Mazout403 Profil de Mazout403
    Vendredi 16 Juillet 2010 à 01:47
    On a pas essayé de le couler, mais à mon avis, il coule...
    Heureusement, coincés sous un banc, il y a les gilets de sauvetages, qu'il est obligatoire d'avoir dns le bateau, mais pas de porter, et qu'on ne met jamais...
    Avec les gilets, le bateau doit flotter tout juste....
    ..... mais  comme y'a aussi les sac à dos bien lourds accrochés aux bancs pour pas qu'ils bougent....
    J'vais dit à Pierre qu'en cas de retournement il ne fllait surtout pas essayer de remettre le bateau à l'endroit, mais de regagner la rive en le maintenant sur le toit, histoire de ne pas faire échapper trop d'air...
    Mais ce n'est pas arrivé. Tu parles à un ex-vice-champion de France de canoë, que diable !
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter