• Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops

    Ce matin, on s'est levés une demie-heure plus tard que d'habitude: moins de bruit dans le camping, température assez fraîche pendant la nuit (j'ai même mis une petite polaire au lever). . En passant, à Deadman Creek, on s'est fait une séquence western, avec Bert. On a failli faire le duel au bearspray, mais au dernir moment on s'est ravisés, on a pensé que peut-être on risquait d'en avoir vraiment besoin :-)

    Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops

    En pleine cambrousse, une reconstitution du "wild West"

    Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops
    Beau parcours de 86 km, deux petites bosses, on a longé le lac kamloops pendant 30 bornes au moins, on s'est fait doubler par un train. ça a duré un moment, car le train n'allait pas beaucoup plus vite qu nous, et il devait faire 2km de long, avec deux locos devant, une au milieu et encore une derrière

    Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops

    On s'est fait un arrêt à un belvédère au dessus du lac. Avec les drapeaux que j'ai accrochés en guise de fanion, c'est sympa, les gens viennent discuter, des fois, simplement pour le plaisir de dire quelques mots en français, qu'ils sont tous fiers d'avoir appris à un moment de leur vie, mais qu'ils ont rarement l'occasion de pratiquer...

    Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops

    Une poubelle, passablement esquintée par un ours que ça a du énerver...

    Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops

    On est vite remontés sur nos vélos, finalement, c'est là qu'on est le plus en sécurité!

    Kamloops est une vraie grande ville avec des feux rouges, que Bertrand "déteste"
    Arrivés vers 12h30. Avant le camping, on se restaure et on s'abreuve un peu.

    Jeudi 4 juillet Cache Creek - Kamloops

    Là, je bricole un peu sur mon ordi -notamment pour mettre à jour ce blog- pendant que Bert est allé chez un vélociste se faire graisser (ou changer) le câble de dérailleur, car ses vitesses, ce n'est pas ça, et je n'arrive pas à le règler. Tout est ok, la patte est droite, les vitesses sont bien indexées dans un sens et pas dans l'autre. A mon avis, c'est une histoire de frottement dans les gaines, d'autant plus qu'ils'est fait saucer dans "les maritimes".

    Suite de la journée...
    Bert a récupéré son vélo. Ils n'ont pas fait des merveilles, le câble et les gaines ont été changées, mais il n'avaient jamais vu de dérailleur à tirage inversé ! Enfin passons... La mécanicienne était jeune (donc inexpérimentée) et jolie (ce qui ne gâchait rien). On est ressortis vers 5heures, et on est allé chercher le camping qu'on avait vu sur Internet. Seulement, un camping à cet endroit-là, personne n'en avait jamais vu. On nous en a donc indiqué un autre, et on est arrivé dans une espèce de zone industrielle dégueulasse, avec un semblant de camping vraiment pourri, limite bidonville.
    A l'office, il y avait un couple de vieux à moitié cradingues -on se serait cru dans Deliverance de Boorman- qui voulaient nous faire payer 25$ sans les taxes pour chaque tente. Du coup, on les a envoyés chier, Bertrand et moi, de la même manière, sans nous être concertés, encore une fois là-dessus on est sur la même longueur d'ondes.
    On est donc repartis, à 18h30, sur la route du Nord, pour trouver, on ne savait pas trop quoi, mais au pire on allait se planter dans les bois à la tombée de la nuit, ni vu, ni connu. C'était toujours mix que de se faire arnaquer...
    On a bien roulé 40 bornes, et tout à coup, une pancarte « Pinegrove Campground » à 2 km!
    On s'arrête, et à l'office, on est accueillis par le sourire d'une jolie rousse, la quarantaine rayonnante. On achète chacun un demi-litre lait chocolaté qu'on engloutit en un rien de temps, sous l'œil incrédule de notre hotesse. En nous accompagnant en voiturette électrique vers notre emplacement, elle nous prend en photo sur nos vélos. On commence à planter les tentes, la revoilà qui revient avec sa voiturette et son sourire pour nous apporter des bananes et du melon d'eau (pastèque pour les non-canadiens). Incroyable! Quel accueil !
    Pas de réchaud ce soir. Après la douche, on a acheté du lait, on s'est fait une grand (moi deux) bol de céréales et au pieu!

     


  • Commentaires

    1
    armandos74 Profil de armandos74
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 18:10

    j'adore,

    plus sympa que le tour de France!!

    2
    JC25
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 22:38

    Magnifique les photos  et commentaires plaisant à lire  

    bonne route à vous.

    3
    armandos74 Profil de armandos74
    Samedi 6 Juillet 2013 à 07:07

    soignez votre look

    quand on vous apporte des bananes,faut se poser des questions!!!

    bonne route a vous,ici c'est la canicule ..

    a Annecy 14 000 cyclistes Raymond Boyaux  pour "l'étape du tour".

    ca  change de vos routes,je vous suis de pret.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter