• Jeudi 29 juillet

    <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

    Malgré le temps maussade, ça reste un plaisir de sortir du duvet et de piquer une tête dans le lac qui est à deux pas (au sens propre). Pierre réserve sa toilette pour plus tard. Petit déj (acquisition hier d'une cafetière à piston - marre du Nescafé), emballage des affaires et traversée du lac, avec cette fois ci le vent dans le nez.

    Accueil

    Petit arrêt presque à l'arrivée, bain de Pierre (qui oubliera ses tongs qu'on reviendra rechercher), et on part vers l'Est.

    Accueil

    On suit la route 170, qui passe au sud de la rivière Saguenay, sur les conseils de gens du pays.

    A La baie, on est encore à 120 km du confluent avec le saint Laurent, mais le port accueille néanmoins des cargos de fort tonnage....

    Accueil

    Plus que jamais ça sent la Bretagne; les maisons, l'odeur de l'iode, des marées qui commencent à se faire sentir. Mais des paysages superbes, un fjord d'une exceptionnelle longueur, un relief très marqué.

    Accueil

    On s'arrête faire des courses. Comme on a le temps aujourd'hui, on se fait un repas « à la française », cotes de porc et légumes frais poêlés, en plein centre ville, sur une petite place discrète où il y a même une table de pique nique!

    Accueil

    Pour nous rendre à Tadoussac, étape du jour, nous prenons le bac qui nous amène sur la rive nord.

    Accueil

    Consultation de l'office du tourisme, choix d'une croisière, et on se prend deux places pour le lendemain matin sur des zodiacs de 12 personnes. On ne pouvait pas venir jusque là sans aller saluer les baleines dans le golfe. On pense très fortement à Bruno....

    On nous propose très gentiment une chambre avec petit déjeuner à 100$, le camping, lui, n'est qu'à 32$. En conséquence on va se trouver un coin peinard dans le bois, et on va se coucher après une séance violon-guitare et un copieux repas.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter