• Dimanche 21 juillet : Sidney – Winnipeg (MB)

    Bas de page

    Après avoir consulté la météo, en particulier pour le vent, nous avons décidé de partir tôt (comme c'est original..)

    Outre un vent qui devenait de moins en moins favorable au cours de la journée, la pluie était annoncée pour la tranche 13h-18h.

    On se lève (tôt), et vraiment, on a eu du mal à croire qu'il pourrait pleuvoir aujourd'hui. Pas le moindre petit nuage, pas le moindre voile dans le ciel. Le vent, S-SE, avec une route qui va plein est, ça veut dire de côté, mais pas mal de face.

    On a bien roulé quand même. Bertrand n'aime pas les côtes (enfin, il croit qu'il n'aime pas les côtes), mais sur le plat, il est généreux; ces derniers jours, il a appris, je crois, à prendre la roue, et on se fait des vrais relais de rouleurs... On y laisse un peu des plumes, car le soir on dort bien, mais au moins on avance...

    Surtout qu'aujourd'hui, surtout entre Portage la Prairie (por-tayge-la-pwai-wi) et Winnipeg, il y avait une très belle ligne droite avec rien à voir de part et d'autre, et qui faisait 65 km...

    On a tellement bien roulé qu'on a décidé de dépasser Winnipeg et de s'installer dans un camping à l'est de la ville.

    Bertrand, en ville, n'est pas très à l'aise. Le redémarrage sur son Condor est délicat, aussi a-t-il mis au point une technique qui lui permet de passer les feux, dans le meilleur des cas au vert, et sans mettre pied à terre. Cette concentration nécessaire au maintien à faible vitesse dans l'attente d'un hypothétique passage imminent au vert lui font rater quelques fois des informations importantes, telles que la direction à prendre.

     

    Dimanche 21 juillet :  Sidney – Winnipeg (MB)

    Je me suis arrêté faire cette photo, et quand je suis reparti, plus de Bertrand, mais une patte d'oie quelques centaines de mètres plus loin. J'ai pris à gauche la direction Est, et j'ai accéléré un peu, mais toujours pas de Bertrand... Devant ? Est-il allé tout droit ?

    C'est bien sûr à ce moment-là que la pluie a commencé de tomber...

    Bref on s'est perdus, moi j'ai filé au camping dont on avait vaguement parlé, lui s'est abrité dans un McDo, et on a réussi à communiquer par Internet.

    Tout est rentré dans l'ordre une heure ou deux plus tard...

    On a planté les tentes pendant une accalmie, on a fini la salade de riz préparée hier soir (quelle aubaine de ne rien avoir à préparer quand le temps est pourri !), et on est allés prendre notre douche.

    En sortant, gros orage (moins qu'avant hier, mais pas mal quand même).

    Donc aujourd'hui, 160 km, et l'Ontario pour prochain objectif, après demain...


  • Commentaires

    1
    jlsk Profil de jlsk
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 07:58

    Je vois qu'il n'y a pas qu'en ski que tu te paumes ;), enfin pardon que tu prends le bon itinéraire mais non suivi par les autres

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter