• Dimanche 14 juillet: Calgary – Bassano

    Bas de page

    Pour éviter le flux des automobiles, on est partis très tôt(6h30), sans manger, comme des voleurs.

    Bien sûr, il n'y avait personne dans la 16ème avenue qui traverse Calgary, et Bert a réussi à traverser la ville sans mettre le pied à terre!
    Arrivés à la sortie, on s'est arrêtés dans ce qu'il y avait d'ouvert, un MacDo (hé oui! Je suis tombé bien bas...), puis on a continué vers l'est... On s'est déshabillés un peu, mais il faisait encore un froid de canard. Rapidement, on a pris un rythme sympa, puis le vent s'est levé, de côté, puis de ¾ face, puis carrément de face pendant la seule montée de la journée. Vitesse à 10 km/h, moral dans les pompes.


    Monter une côte, derrière, ça veut dire descente, vitesse. Mais le vent ! Ça ne sert à rien d'essayer de rouler vite, tout est perdu... On s'est pris au moins deux heures de vent dans la face, et rapidement on s'est dit qu'on allait abréger l'étape prévue; on aurait pu y aller, mais ça n'aurait servi à rien, sinon entamer nos forces pour demain.

    On s'est donc arrêtés à Bassano, 50 km avant Brooks, on a roulé quand même 161 km en 8 heures.

    Dimanche 14 juillet: Calgary – Bassano

    Bassano, c'est une ville fantôme. C'est simple, y'a personne dans les rues, tous les commerces sont fermés, à part un bar louche (Armando's) et un chinois.

    Dimanche 14 juillet: Calgary – Bassano

    Va pour le chinois, donc, et là, ô surprise, buffet « all you can eat » avec des petits légumes à la vapeur, des viandes confites, des nouilles chinoises, du riz cantonnais, de la pastèque, des salades, et un excellent gâteau au chocolat et aux amandes (je fais court, je ne vais pas vous dire tout ce que j'ai mangé, mais ils n'ont pas trop fait de bénef avec moi).

    J'avais oublié le camping municipal, self-service, pas loin du centre-ville, dans lequel on s'était installés juste avant.

    Demain, au programme, on roule jusqu'à Brooks, on se fait une pause « internet » (car RIEN à Bassano), histoire de planifier la suite, puisqu'on est décalés de 50 km par rapport aux étapes prévues. Demain, vraisemblablement: Bassano – Medicine Hat (150km)

     


  • Commentaires

    1
    Pierre Pierrix
    Lundi 15 Juillet 2013 à 15:36

    Le vent vous a puni pour avoir bouffé chez Mcdo !!!

    2
    CHAPUIS Michel
    Mardi 16 Juillet 2013 à 10:52

    Salut Olivier et son compagnon.

    J'ai eu connaissance de ton aventure (une de plus) par Bernard Renault. En effet nous nous sommes rencontrés au départ en retraite d'Éric Koechlin, et Bernard et Yveline nous ont invités Gisèle et moi à passer un moment ensemble. Nous avons fouillé les albums pour trouver quelques pépites pour alimenter la conversation, mais aussi le blog de l'AIFCK sigle que Google met en tête de liste vu que pour porter un nom comme ça...

    Je n'ai pas encore lu toute ton aventure, mais comme d'hab me suis surtout intéressé aux images ...

    Juste donc un petit bonjour pour vous souhaiter bon courage, mais surtout beaucoup de plaisir et des rencontres agréables.

     

    Très amicalement Michel

    3
    Berlinerin
    Mardi 16 Juillet 2013 à 15:26

    Ce petit bout rouge, là, en bas de la photo...je me trompe où tu pédales en Crocs ? Ce n'est donc pas forcément la faute du vent que vous n'avanciez pas.

    4
    Mazout403 Profil de Mazout403
    Mardi 16 Juillet 2013 à 17:59

    @ Pierre Pierrix:  Depuis on a mange chinois et on a eu un vent pas possible de dos . T as raison on va eviter le MacDo...

    @Berlinerin: c etait juste pour faire le km pour aller au restau :-)

    @ Michel: Super d avoir de tes nouvelles. Du coup je vais m appliquer pour les photos...

    5
    jlsk Profil de jlsk
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 07:02

    Quel beau vélo couché avec ses 2 petits drapeaux ! Très belles photos en tout cas.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter